Télé publique : la pub pas totalement supprimée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Télé publique : la pub pas totalement supprimée ?

Message  Cox le Mer 20 Fév - 18:24

Nicolas Sarkozy a installé officiellement mardi matin la "commission pour la nouvelle télévision publique"



Prononçant un discours à l'Elysée, à cette occasion, le président a proposé de choisir entre la suppression de la publicité sur l'ensemble des chaînes de France Télévisions en totalité dès le 1er janvier 2009 ou, plus progressivement, "après 20H00".

Il ne prône donc plus la suppression totale de la publicité sur le service public d'ici 2009.

Une piste déjà suggérée par le député et chef du groupe UMP Jean-François Copé, qui présidera la "commission pour la nouvelle télévision publique" chargée de réfléchir au financement et au contenu de la télé publique.

M. Copé a annoncé mardi qu'il réunirait la nouvelle commission le 27 février à l'Assemblée nationale, soit le même jour que le conseil d'administration extraordinaire convoqué à France Télévisions par Patrick de Carolis. M. Copé entend que la commission réfléchisse "sans tabou à ce que sera la télévision publique de demain".

Pas de privatisation
Le président de la République a aussi réaffirmé qu'"aucune chaîne du service public de la télévision" ne serait privatisée. "France Télévisions est un bouquet de chaînes. Ce n'est donc pas en coupant un membre qu'on renforcera la qualité du service, qu'il soit d'ailleurs public ou privé, mais bien en travaillant à accroître la complémentarité entre les composantes d'un bouquet de chaînes et de services".

Il a promis que "chaque euro de recette publicitaire" supprimé dans le service public audiovisuel serait "compensé par un euro de ressource publique" : "Chaque euro de recette publicitaire en moins pour le service public sera compensé par un euro de ressource publique. Ce sera le cas en 2009, mais aussi dès 2008, en fonction des difficultés que pourra rencontrer France Télévisions pour remplir ses objectifs publicitaires à la suite de la mise en oeuvre de cette réforme".

Une dotation en capital pour FranceTélévisions
"Pour montrer la confiance de l'Etat dans son service public et pour appuyer les investissements nécessaires au passage au tout numérique, j'ai demandé au Gouvernement d'expertiser la possibilité d'apporter à France Télévisions une dotation en capital dès 2008. Je n'ai pas souvenir qu'un gouvernement ait fait cela, un geste de confiance à l'endroit de la pérénité de cette grande société", a ajouté le chef de l'Etat.

Un "panachage de ressources"
"Sur ce sujet de financement", a précisé le chef de l'Etat, "il ne vous est pas demandé d'organiser un 'concours Lépine de la fiscalité', mais de proposer des nouveaux financements, qui viennent compenser la suppression de la publicité. Vous examinerez notamment la mise en place d'un 'panachage de ressources', incluant une contribution des chaînes de télévision privées, qui bénéficieront du report des recettes publicitaires, ainsi qu'une contribution des opérateurs de télécommunication, assise sur l'assiette la plus large possible".

"En revanche, nous avons estimé que les radios privées et la presse ne devront être soumis à aucune taxe nouvelle, même si ces médias bénéficieront en partie de la suppression de la publicité sur le service public. Leur situation économique est en effet plus délicate que celle des grandes chaînes de télévision, et je souhaite que la bouffée d'oxygène apportée par cette réforme leur permette de mieux passer le cap de la révolution numérique".

Source : France2.fr

Cox
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum