Jean Sarkozy à son père : «laissez-nous choisir !»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean Sarkozy à son père : «laissez-nous choisir !»

Message  Cox le Mer 20 Fév - 18:32

«Neuilly est une ville capable d'élire à 80% Nicolas Sarkozy et de lui dire quelques mois après ‘on vous aime beaucoup, mais laissez-nous choisir !», se félicitait… Jean Sarkozy. Juste avant de quitter la liste de David Martinon.



Neuilly, ton univers impitoyable… Une vidéo diffusée par le site Rue89 revient mardi sur les coulisses de l'imbroglio qui a secoué l'ancien fief de Nicolas Sarkozy.

Cette petite séquence, est filmée lors d'une réunion de Jean Sarkozy avec des militants UMP, le 9 février. Ce jour-là, un confidentiel Le Figaro révélait qu'un sondage donnait David Martinon, le dauphin désigné de Nicolas Sarkozy à Neuilly, derrière le candidat dissident Jean-Christophe Fromantin.

Le fils du président enverra le lendemain un mail à l'AFP pour annoncer son retrait de la liste de David Martinon. Mais, le 9 février il prépare déjà les militants à sa décision. «Quand, tous les jours, on vient me voir pour me dire «ça ne va pas, la campagne prend pas, ce n'est pas du lynchage, c'est une éthique de responsabilité».

Dans sa démonstration, Jean Sarkozy n'hésite pas à dénoncer au passage la volonté de son père, Nicolas Sarkozy, d'imposer un choix aux Neuilléens.

Au final, Jean Sarkozy ne sera sur aucune liste pour les municipales. Mais le fils aîné du chef de l'Etat a gagné dans cette opération ses galons de jeune politicien. Comme le révèle Le Figaro, Jean Sarkozy vise désormais le Conseil général.

Ecarté de la liste présenté par Jean-Christophe Fromantin à Neuilly, il aurait négocié avec le candidat finalement soutenu par l'UMP de récupérer une place éligible sur la liste présentée pour les cantonales, à la place de Marie-Cécile Ménard, son ancienne alliée dans la bataille contre David Martinon.


Cox
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Complément

Message  Kira le Lun 25 Fév - 17:35

Municipales à Neuilly : Jean Sarkozy réserve son choix au "secret de l'isoloir"

NEUILLY-SUR-SEINE (AFP) — Jean Sarkozy, candidat à l'élection cantonale de Neuilly-sud, s'est déclaré vendredi "tenu à la neutralité" dans la municipale de Neuilly et il "réserve au secret de l'isoloir (son) choix entre Jean-Christophe Fromantin et Arnaud Teullé".

"Projeté bien malgré moi au premier plan du débat municipal par les médias, j'ai souhaité me mettre en retrait pour ne pas ajouter à la confusion", explique le fils cadet du président Nicolas Sarkozy dans une lettre aux militants UMP du canton de Neuilly-sud, transmise à l'AFP.

"Dans le même esprit, je me sens aujourd'hui tenu à la neutralité et je réserve au secret de l'isoloir mon choix entre Jean-Christophe Fromantin, qui porte les couleurs de la majorité présidentielle, et Arnaud Teullé, compagnon et ami", ajoute-t-il.

Jean Sarkozy affirme avoir "accepté" de se porter candidat dans le canton de Neuilly-sud parce qu'Arnaud Teullé a "souhaité se consacrer pleinement à la campagne municipale".

Médiatisé depuis la victoire de son père à la présidentielle, Jean Sarkozy, 21 ans, Neuilléen de naissance, avait été appelé à la rescousse fin 2007 pour seconder le porte-parole de l'Elysée, David Martinon, dans sa campagne, délicate, pour les municipales dans la commune la plus riche de France.

Mais c'est surtout son rôle actif dans l'éviction de ce même David Martinon, le 10 février, qui lui a valu de faire la une des médias. Jean Sarkozy avait alors lui-même annoncé qu'il lâchait M. Martinon, présenté comme un favori de Cécilia Sarkozy.

Source : AFP

Kira
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Noeud à Neuilly

Message  liberté le Mer 5 Mar - 15:21

Tout cela n'est pas très rassurant : Sarko envoie david Martinon pour lui couper les jambes ensuite, quelle droiture et quelle fiabilité !

Jean Sarkozy à 21 ans de vie bourgeoise connait-il quelque chose de la vie la vraie ?
NADA !

Le conseil général pour jeanot sarkozyste rien de moins, quelle idiotie inexpérimenté en tout et parachuté au conseil général ! (L'UMP est morte il ne reste que les sarkozysme)

tout cela ressemble à une dynastie monarchiste naissante !

liberté
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Sarkozy à son père : «laissez-nous choisir !»

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum