Les Farc proposent de libérer un quatrième otage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Farc proposent de libérer un quatrième otage

Message  Turk le Jeu 21 Fév - 12:35

La guérilla colombienne a proposé au président vénézuélien Hugo Chavez de libérer un quatrième "parlementaire"



C'est ce qu'a révélé le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner mercredi à Caracas, après une rencontre avec Hugo Chavez.

Il a précisé que la libération aurait lieu dans "les prochains jours ou prochaines semaines" mais ne concernerait pas Ingrid Betancourt, otage depuis presque 6 ans. Les Farc avaient déjà prévu de relâcher 3 anciens élus.

Mercredi, depuis Bogota, l'épouse de l'ex-sénateur Jorge Eduardo Gechem, otage des Forces armées révolutionnaires de Colombie également depuis six ans, avait révélé qu'il était sur le point d'être libéré. Il s'ajouterait à la liste des trois anciens parlementaires colombiens Gloria Polanco, Luis Eladio Perez et Orlando Beltran, que les Farc se sont engagées au début du mois à libérer et à remettre au président Chavez.

L'annonce de cette future quatrième libération survient à deux jours du sixième anniversaire de l'enlèvement de la franco-colombienne Ingrid Betancourt. Celle-ci et les quatre otages font partie du groupe de 43 otages dits "politiques" (dont trois Américains), que les Farc proposent de relâcher en échange de 500 guérilleros emprisonnés.

Bernard Kouchner est parti mercredi matin effectuer un voyage au Venezuela et en Colombie, dans l'espoir de faire avancer la question des otages. Il a semblé satisfait de sa rencontre avec Hugo Chavez, saluant sur le perron du palais présidentiel de Miraflores "le rôle important" du Vénézuélien -le mot "rôle" étant préféré à celui de "médiateur" pour ne pas froisser Alvaro Uribe (qui l'avait officiellement évincé de cette mission)-, et s'est dit "heureux de ces nouvelles", tout en ajoutant : "Nous en espérons d'autres".

Le président vénézuélien lui a dit, selon des diplomates français, qu'il croyait d'autres libérations "unilatérales" possibles, mais qu'il faudrait renforcer le processus en mettant en place un groupe de soutien impliquant des pays latino-américains et l'Organisation des Etats américains.

La libération des otages, dont Ingrid Betancourt, détenue depuis le 23 février 2002, constitue toujours une priorité pour la France. Une série de manifestations est prévue en France à l'occasion, samedi, des six ans de détention de l'otage.

Les rebelles des Forces armées révolutionnaires de la Colombie (Farc, marxistes) ont proposé d'échanger Ingrid Betancourt et 42 autres otages contre 500 des leurs emprisonnés, et ils exigent pour cela la démilitarisation de deux municipalités du sud du pays. Le président Uribe s'est dit disposé à négocier l'échange mais il refuse la démilitarisation.

La mère d'Ingrid Betancourt vient d'adresser à sa fille une lettre au ton pessimiste, expliquant que le gouvernement colombien et les Farc n'avaient pas l'intention de négocier un échange.

Source : France2.fr

Turk
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vidéo

Message  Dorian le Jeu 21 Fév - 19:05

A la une aujourd'hui: Kouchner s'en va pour sauver Ingrid Bétancourt.


Dorian
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum