Incidents à un poste-frontière serbo-kosovar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Incidents à un poste-frontière serbo-kosovar

Message  Sawyer le Jeu 21 Fév - 18:58

Des centaines d'anciens combattants serbes ont jeté des pierres aux policiers kosovars jeudi à un poste-frontière



La police-anti-émeutes kosovare a reçu le renfort de soldats tchèques de la Kfor, la force internationale de maintien de la paix sous commandement de l'Otan, qui se tenaient prêts à repousser les protestataires au point de passage n°3.
Ceux-ci ont brûlé des pneus, dégageant une épaisse fumée noire.

Les protestataires, des réservistes de l'armée qui avaient été rappelés pour combattre la guérilla nationaliste albanophone au Kosovo en 1998-99, s'étaient rassemblés auparavant à Kursumlija, à 35 km au nord du point de passage de Merdare, l'un des cinq entre les deux territoires, où le nouveau drapeau du Kosovo indépendant n'a pas encore été hissé.
Ils avaient ensuite rejoint la frontière par autocars pour mener cette action de protestation, en marge de la manifestation massive organisée ce jeudi à Belgrade pour protester contre la proclamation unilatérale d'indépendance du Kosovo, dimanche.
"C'est ici que nous défendons le Kosovo et non pas à Belgrade", a dit à l'AFP le chef des réservistes Dejan Milosevic.

Appuyés par des blindés et un hélicoptère, les soldats de l'Otan en tenue de combat devaient fermer le poste n°3, pour empêcher de nouveaux actes de violences, deux autres postes-frontières ayant été incendiés mardi par des Serbes en colère.
Ces attaques avaient pris par surprise les responsables du Kosovo et de l'Onu, qui avaient dû abandonner les postes jusqu'à ce que les troupes américaines, françaises et danoises de la Kfor en reprennent le contrôle.

Manifestation à Belgrade contre le Kosovo indépendant
Des centaines de milliers de personnes, venues de toute la Serbie, se rassemblaient jeudi à Belgrade pour une manifestation de masse contre l'indépendance du Kosovo, considéré par les Serbes comme le berceau de leur histoire.
But de la manifestation baptisée "le Kosovo est la Serbie" : démontrer pacifiquement l'unité de tout un peuple contre l'indépendance du Kosovo.

Le principal orateur devrait être le Premier ministre Vojislav Kostunica, qui a fait de la lutte contre l'indépendance kosovare la pierre angulaire de sa politique. L'ultranationaliste Tomislav Nikolic, rival malheureux de M. Tadic à la présidentielle de février, et chef du Parti radical serbe (SRS), la formation la plus représentée au Parlement, doit également intervenir.

Le célèbre metteur en scène Emir Kusturica, lauréat de deux palmes d'Or au Festival de Cannes, figure parmi les orateurs prévus tandis que la gloire du tennis serbe, le numéro 3 mondial Novak Djokovic, devrait s'adresser à la foule par téléphone.

Les compagnies nationales de chemin de fer et d'autocars transporteront gratuitement de diverses villes de province ceux qui souhaitent assister au rassemblement dont les dirigeants espèrent qu'il prendra une dimension historique.

Les écoles seront fermées et certaines compagnies publiques ont accordé un jour férié à leurs employés.

Le Kosovo, province de la Serbie, a proclamé son indépendance dimanche dernier.

Source : France2.fr

Sawyer
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum