Un concert historique en Corée du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un concert historique en Corée du Nord

Message  Nate le Mer 27 Fév - 18:25

Un concert, sans précédent, du Philharmonique de New York, a eu lieu mardi à Pyongyang



Dirigé par Lorin Maazel, le concert diffusé en mondiovision depuis le Grand Théâtre de Pyongyang, s'avérait exceptionnel du fait de l'isolement de la Corée du Nord.

Le New York Philharmonic est le premier groupe américain d'artistes à se produire chez le régime communiste nord-coréen. Quelque 1.500 invités ont assisté au concert.


Au programme : les hymnes américain et nord-coréen, des musiques traditionnelles nord-coréennes, le Prélude à l'Acte III de l'opéra "Lohengrin" de Richard Wagner, la Neuvième Symphonie d'Anton Dvorak et "Un Américain à Paris" de George Gershwin.

Ce concert, télévisé en Corée du Nord et dans le monde entier, a marqué un échange culturel sans précédent entre la Corée du Nord et les Etats-Unis, qui avaient placé l'Etat communiste sur leur "axe du mal".

"Mes collègues de l'Orchestre Philharmonique de New York et moi-même sommes heureux de jouer aujourd'hui dans cette belle salle", a déclaré Lorin Maazel au public, auquel il a souhaité un "Bon concert" en coréen avant d'entamer la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak. "Je crois profondément que les hommes doivent communiquer entre eux. Nous communiquons à travers la grande musique", avait déclaré de son côté, lundi soir à l'AFP, Paul Guenther, président du Philharmonique, à l'issue d'un dîner d'accueil à Pyongyang.

Le concert s'est inscrit dans une tournée du Philharmonique de New York à Taïwan, Hong Kong, Shanghai et Pékin. Les musiciens new-yorkais sont en République démocratique de Corée depuis le 25 février, jusqu'au 27. Ils partent ensuite pour Séoul en Corée du Sud, où ils jouent en concert le 28 février.

L'annonce de cette tournée avait été faite le 11 décembre 2007 à New York, lors d'une conférence de presse à laquelle participaient le président de l'orchestre Paul Guenther, son directeur Zarin Mehta, le négociateur américain chargé du nucléaire nord-coréen Christopher Hill et le chef de la mission de la République démocratique de Corée à l'Onu, Pak Gil Yon.

Le concert est intervenu un an après la conclusion d'un accord à six (Corée du Nord, Corée du Sud, Etats-Unis, Chine, Russie et Japon) qui prévoit le démantèlement des installations nucléaires nord-coréennes en échange d'une aide énergétique d'un million de tonnes équivalent-pétrole. Or l'application de cet accord a connu des ratés ces dernières semaines. Les Etats-Unis accusent le régime communiste de poursuivre un programme secret d'enrichissement d'uranium, alors que Pyongyang se plaint de ne pas avoir reçu toute l'aide promise.

Source : France2.fr

Nate
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum