Veto de Bush à l'interdiction du "Waterboarding"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Veto de Bush à l'interdiction du "Waterboarding"

Message  Travers le Lun 10 Mar - 15:50

Bush a mis samedi son veto à un texte de loi voté par le Congrès interdisant le waterboarding, méthode d'interrogatoire



Le Congrès US veut interdire cette méthode controversée utilisée par les agents des services de renseignement et assimilée le plus souvent à de la torture.

La Maison Blanche avait annoncé le 6 février que les Etats-Unis pourront utiliser la simulation de noyade lors des interrogatoires de personnes soupçonnées de terrorisme.

"Parce que le danger persiste, il faut nous assurer que les responsables de nos services de renseignement puissent disposer de tous les instruments nécessaires pour arrêter les terroristes", a justifié le président américain lors de son allocution hebdomadaire à la radio.

Le texte a été approuvé en décembre par la Chambre des représentants et deux mois plus tard par les sénateurs, mais apparemment pas avec une majorité suffisante pour contrer le veto présidentiel. Il est improbable que les Démocrates, majoritaires au Capitole, puissent réunir suffisamment de suffrages pour casser le veto de la Maison blanche.

Pour Mme Arbour, la noyade comme moyen d'interrogatoire d'une personne soupçonnée de terrorisme aux USA est une torture. Le haut commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme avait déclaré le 8 février à Mexico: "Je n'aurai aucun mal à dire que cette pratique tombe sous le coupde l'interdiction de torturer".

Louise Arbour interrogée lors d'une conférence de presse à Mexico sur l'éventualité que des responsables américains soient traduits en justice pour le recours à cette technique appelée en anglais waterboarding a estimé que les personnes qui violent la Convention des Nations-Unies contre la torture devraient être traduites en justice en vertu du principe de "juridiction universelle" permettant à un pays de juger des criminels de guerre d'autres pays.

Le directeur de la CIA, dans un message adressé au personnel après le veto présidentiel, a affirmé que son agence continuera à travailler dans le strict cadre de la loi tout en soulignant que la CIA doit obéir à ses propres procédures. Michael Hayden, avait déclaré le 6 février devant le Congrès que son organisation avait utilisé le waterboarding contre trois détenus arrêtés après les attentats du 11 septembre 2001.

Les dictatures latino-américaines des années 1970 et 1980 sont réputées avoir utilisé cette technique d'interrogatoire sur des prisonniers politiques.

Source : France2.fr

Travers
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Torture made in USA

Message  Travers le Jeu 13 Mar - 12:42


Travers
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum