Angela Merkel reçue en grande pompe en Israël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Angela Merkel reçue en grande pompe en Israël

Message  Spike le Lun 17 Mar - 17:13

Israël a déroulé dimanche le tapis rouge pour la chancelière Angela Merkel en visite officielle de trois jours.


Angela Merkel, la première femme à accéder à la chancellerie en Allemagne © France 2

Mme Merkel deviendra mardi le premier chef de gouvernement allemand à s'exprimer devant la Knesset depuis la création il y a 60 ans de l'Etat juif
"Je suis heureuse que nous puissions ouvrir un nouveau chapitre des relations entre nos deux pays", a déclaré la chancelière à l'aéroport de Tel Aviv où elle a été accueillie par Ehud Olmert

"Une alliée stratégique"
Le Premier ministre israélien a, de son côté, salué le "soutien inébranlable" à Israël de la chancelière, "une alliée stratégique".
Avant son départ pour cette visite de trois jours, Mme Merkel avait exhorté l'Iran à mettre fin à son programme d'enrichissement d'uranium, considéré comme une menace par Israël. "Les menaces auxquelles doit faire face l'Etat d'Israël sont aussi des menaces pour nous", avait-elle déclaré.

Des responsables allemands ont déclaré que la visite de la chancelière, qui coïncide avec le 60e anniversaire de la naissance d'Israël, devait aider à normaliser les relations entre les deux pays.
Mme Merkel, qui est accompagnée de plusieurs ministres, devait dans la soirée se recueillir sur la tombe du fondateur d'Israël, David Ben Gourion.

Un discours en allemand
Les statuts de la Knesset, le Parlement israélien, ont été modifiés pour permettre à un chef de gouvernement de s'y exprimer car seuls y sont autorisés les chefs d'Etat, une fonction purement honorifique en Allemagne.
Devant les députés israéliens en 2000, le président allemand Johannes Rau avait demandé pardon pour les crimes commis contre les juifs sous le régime nazi.
Angela Merkel, première chancelière née après la Seconde guerre mondiale, s'adressera mardi en allemand aux 120 députés de la Knesset.

Arieh Eldad, député israélien membre du parti d'extrême-droite Union nationale, a menacé de quitter la séance après le vote des changements de statuts de la Knesset. "Les derniers mots que mes grands-parents ont entendu ont certainement été l'ordre donné en allemand de les tuer", a-t-il déclaré sur Radio Israël, ajoutant que la langue allemande était "douloureuse" pour ses oreilles.

Soixante-trois ans après la Seconde Guerre mondiale, l'Allemagne est toutefois largement considérée par Israël comme son meilleur allié en Europe. Pour de nombreux commentateurs, Mme Merkel est moins critique que son prédéceseur social-démocrate Gerhard Schröder envers la politique israélienne, notamment les opérations militaires en Cisjordanie.

Les inquiétudes suscitées par le programme nucléaire iranien devraient être au menu des discussions de lundi entre la chancelière allemande et Ehud Olmert.

Source : France2.fr

Spike
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum