Le pape Benoit XVI appelle à la paix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le pape Benoit XVI appelle à la paix

Message  Luke le Mer 26 Mar - 19:02

Le pape a appelé dimanche à la paix au Tibet, au Moyen-Orient et en Afrique, dans son message de Pâques


Messe Pascale au Vatican (2008) © France 2

Devant des milliers de fidèles rassemblés sous une pluie battante sur la place Saint-Pierre, il a souhaité que "la force du renouveau du mystère pascal" se manifeste dans le monde entier.

Benoît XVI a pronconcé ses voeux de bonnes fêtes de Pâques en 63 langues, dont le chinois, l'arabe et le latin, avant sa traditionnelle bénédiction "urbi et orbi".

Le message au monde et la bénédiction concluaient la messe de Pâques que Benoît XVI a célébrée sous une pluie battante sur le parvis de la basilique Saint-Pierre, au Vatican, devant des milliers de fidèles abrités sous des parapluies.

"Comment ne pas penser en ce moment à certaines régions africaines, telles que le Darfour et la Somalie, au Moyen-Orient tourmenté, et spécialement à la Terre sainte, à l'Irak au Liban et enfin au Tibet, régions pour lesquelles j'encourage la recherche de solutions qui sauvegardent le bien et la paix", a-t-il déclaré.

Samedi soir, lors de la veillée pascale, le pape avait baptisé sept adultes dont une chinoise et un journaliste italien d'origine musulmane

Parmi les sept personnes choisies cette année par le pape figurait le journaliste italien d'origine égyptienne Magdi Allam, 55 ans, éditorialiste et vice-directeur du Corriere della Sera, longtemps présenté comme un "musulman modéré" avant de se rapprocher de l'Eglise catholique. Magdi Allam a écrit plusieurs essais polémistes sur le Proche-Orient et a organisé en 2006 à Rome une manifestation de soutien aux chrétiens des pays arabes et musulmans.

"Pour l'Eglise catholique toute personne qui demande à recevoir le baptême après une profonde recherche personnelle, un choix pleinement libre et une préparation adéquate a le droit de le recevoir", a précisé le porte-parle du Vatican Federico Lombardi dans un communiqué.

Dans son rapport avec l'islam et les autres religions, le Vatican insiste sur l'importance de la liberté religieuse et notamment sur le respect du droit à changer de religion.

Parmi les baptisés de la nuit figurent deux hommes et cinq femmes, originaires d'Italie, du Cameroun, de Chine, des Etats-Unis et du Pérou. "Les personnes baptisées et croyantes ne sont jamais étrangères l'une à l'autre", a souligné Benoît XVI dans son homélie. "Des continents, des cultures, des structures sociales ou encore des distances historiques peuvent nous séparer. Mais nous nous rencontrons, nous nous connaissons selon le même seigneur, la même foi, la même espérance le même amour qui nous forme", a-t-il ajouté.

Le vice-président de la communauté musulmane italienne Yahya Pallavicini a exprimé à l'agence Ansa son "respect" pour la décision de Magdi Allam mais sa "perplexité" sur l'opportunité de son baptême par le pape. Yahya Pallavicini, qui a fait partie d'une délégation musulmane reçue début mars au Vatican pour préparer une rencontre au sommet islamo-catholique, a évoqué le risque que ce geste alimente le sentiment que l'ouverture au dialogue de l'Eglise catholique s'accompagne d'un désir "de suprématie" sur les autres religions.
Une trentaine de cardinaux ont célébré la messe avec Benoît XVI, qui semblait fatigué au troisième jour des célébrations pascales après le jeudi saint et le vendredi saint.

Le pape, qui aura 81 ans le 16 avril, a renoncé vendredi soir à porter la croix lors du traditionnel chemin du croix au Colisée à Rome qui s'est tenu sous une pluie diluvienne. Il s'est contenté de présider la procession depuis la terrasse du mont Palatin, protégé par un auvent de toile.

Le thème de la liberté religieuse était au coeur du chemin de croix dont les médiations avaient été confiées par Benoît XVI au cardinal de Hong Kong Joseph Zen Ze-Kiun. Le prélat, personnage clé des relations entre la Chine communiste et le Vatican, a évoqué les "martyrs chrétiens vivants du 21e siècle".

Source : France2.fr

Luke
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum