Obama exclut d'être vice-président

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Obama exclut d'être vice-président

Message  Travers le Mar 11 Mar - 13:58

Le rival d'Hillary Clinton pour l'investiture démocrate a reitéré lundi son intention de ne pas jouer les seconds rôles



"Je ne comprends pas comment une personne qui est en seconde position peut proposer d'être vice-président à celui qui est en première position", a déclaré Barack Obama, qui a engrangé jusqu'ici plus de délégués.

L'hypothèse d'un "ticket" Clinton-Obama a été relancée depuis la triple victoire électorale de Mme Clinton la semaine dernière.

"Si vous les mettez ensemble (Clinton et Obama NDLR), leur force est pratiquement impossible à arrêter", a fait valoir samedi l'ancien président Bill Clinton.

Mais le jeune sénateur de l'Illinois a relevé un paradoxe: l'équipe Clinton "vient de passer les deux, trois dernières semaines (...) à dire +eh bien nous ne sommes pas sûrs qu'il (Obama) soit prêt+!. Je ne comprends pas. Si je ne suis pas prêt, comment pouvez-vous penser que je serai un grand vice-président ?", a demandé Barack Obama lundi, déclenchant le rire chez ses partisans.

Obama, vainqueur samedi dernier dans le Wyoming (Etat le moins peuple de l'Union avec 12 délégués), espère donner un nouveau souffle à sa campagne lors d'une primaire mardi dans le Mississipi qu'il devrait facilement emporter, avec l'aide notamment de la très forte communauté noire.

Ensuite, les candidats vont se concentrer sur le prochain Etat à voter dans six semaines, la Pennsylvanie (côte Est). Là, Mme Clinton est créditée d'une avance d'une douzaine de points dans les intentions de vote, ce qui devrait lui permettre de remporter la majorité des 158 délégués en jeu, mais pas encore l'investiture, prévue l'été prochain.

Globalement, Barack Obama reste aujourd'hui en tête de la course à l'investiture démocrate: il a remporté des victoires dans 28 Etats contre 15 pour Mme Clinton, et surtout 1.588 délégués à la convention de Denver - encore loin cependant du seuil de 2.025 délégués nécessaires pour s'assurer l'investiture.

Pour sa part, Mme Clinton ne dispose que de 1.468 délégués mais a rendu toute sa crédibilité à sa campagne en remportant des victoires cruciales la semaine dernière au Texas (sud) et en Ohio (nord).

Source : France2.fr

Travers
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum